Une occasion ratée?

Confucius enseigne à ses disciples de rejeter le commerce au profit de la religion, de la dévotion envers les ancêtres et le sens du devoir à l'égard des parents. Selon ses enseignements, un homme a tort d'effectuer un lointain voyage alors que ses parents sont encore vivants. (Avec la permission de The Granger Collection, New York/8674)

Le raffinement de la gigantesque armada chinoise illustre à quel point la Chine du XVe siècle a une longueur d'avance sur l'Occident. Ses villes sont plus peuplées, ses techniques plus modernes. Comment se fait-il alors que l'Europe ait continué sur sa lancée pour devenir une force dominante du monde, tandis que l'influence de la Chine a connu un déclin? Pour certains historiens, il s'agit « d'une occasion ratée aux conséquences désastreuses » pour la Chine. Pour d'autres, cela démontre que la Chine a des valeurs différentes. Les affaires y sont tenues pour moins importantes que le prestige, l'honneur, les ancêtres, la religion et la famille. Les Chinois utilisent l'expression « Empire du milieu » pour désigner leur pays, qu'ils considèrent être comme le centre du monde.

Selon les enseignements de Confucius, un homme ne devrait pas s'éloigner en voyage pendant que ses parents sont encore vivants. Les pays européens, en revanche, sont rongés par l'obsession du profit. Ils sont également enclins à se livrer compétition entre eux, chacun enviant les succès de l'autre. La Chine ne connaît pas ce genre d'incitation puisqu'elle n'a pas de rival.