L'invention de la boussole

Un compas similaire à ceux produits au 1er siècle av J-C. (domaine public).

La première boussole apparaît en Chine au premier siècle de notre ère. Elle tire son origine des planchettes divinatoires en laiton servant à déterminer l'emplacement idéal des bâtiments, afin que les esprits de la terre et de l'eau leur soient favorables. Ces planchettes possèdent une aiguille aimantée qui s'aligne sur l'axe nord-sud quand elle est déposée sur une surface polie. Un millénaire plus tard, les marins chinois utilisent ces aiguilles aimantées en mer pour se guider.

Étant donné qu'il est difficile de trouver une surface plane sur un bateau ballotté par les vagues, on fait flotter les aiguilles dans de petits bassins d'eau en pierre. Sur l'eau, l'aiguille aimantée s'aligne lentement sur l'axe nord-sud. Grâce à ces compas, les navigateurs peuvent maintenir le cap sur de longues distances.

Le compas est par la suite introduit dans le monde arabe et en Europe sous la dynastie des Song du Nord (960-1127). Avant son invention, les navigateurs devaient s'en remettre au soleil, à la lune et à l'étoile Polaire pour s'orienter, ce qu'un ciel nuageux rendait évidemment impossible. L'introduction du compas en Europe favorise les voyages sur toutes les mers du monde, permettant ainsi la découverte du Nouveau Monde!