Les Vietnamiens

(créé par 7th Floor Media)

Le Vietnam, aujourd’hui la République socialiste du Vietnam, située en Asie du Sud Est, a connu bien des guerres et des troubles dans la deuxième moitié du 20e siècle. Pendant cette période, beaucoup de Vietnamiens sont venus au Canada, et l’immigration se poursuit toujours. Plus de 180 000 personnes d’origine vietnamienne vivent au Canada, principalement dans des villes de l’Ontario, du Québec, de la Colombie-Britannique et de l’Alberta.

Les immigrants vietnamiens au Canada

Le Vietnam obtient son indépendance du régime colonial français en 1954, mais est politiquement divisé entre le Nord communiste et le Sud pro-occidental. Le conflit entre les deux zones commence peu après : les États Unis soutiennent le Sud, et la Chine et l’Union soviétique soutiennent le Nord. En 1975, il est clair que le Nord communiste l’emportera, ce qui provoque une vague d’immigration en provenance du Vietnam du Sud. Pendant cette période, le Canada accepte près de 6000 Vietnamiens, dont beaucoup possèdent des compétences professionnelles et parlent français ou anglais.

Plusieurs années plus tard, de nombreux autres Vietnamiens fuient les dures conditions imposées par le nouveau régime communiste. Ces immigrants présentent une diversité sur les plans du statut socio-économique, de l’ethnicité et de l’origine (urbaine ou rurale). Beaucoup, qu’on appellera les boat people ou « réfugiés de la mer », s’échappent du pays en faisant un voyage dangereux dans des bateaux surchargés jusqu’à des camps de réfugiés à Hong Kong, en Malaisie, en Indonésie et ailleurs. Le Canada devient un important pays de réinstallation pour les Vietnamiens de cette vague et en accueille plus de 500 000.

Les Canadiens d’origine vietnamienne de nos jours

Le Vietnam est un pays en grande partie bouddhiste, et un grand nombre de Vietnamiens du Canada se disent bouddhistes, tandis que d’autres sont chrétiens. Les temples et les églises au Canada sont importants pour la célébration et le maintien des traditions et des pratiques religieuses vietnamiennes. D’autres organisations sociales et culturelles aident aussi la communauté vietnamienne du Canada à rester unie et à préserver son identité culturelle.

Bien des immigrants arrivés en tant que réfugiés après la guerre du Vietnam, souvent sans compétences professionnelles transférables et sans maîtriser l’anglais ou le français, ont été contraints d’occuper des emplois mal payés. Cependant, les Canadiens d’origine vietnamienne ont trouvé du travail dans différents secteurs, dont la fabrication, la science et la technologie. Certains sont aussi devenus entrepreneurs ou propriétaires-exploitants de commerces comme des restaurants et des épiceries.

Les relations entre le Canada et le Vietnam

Bien que le Vietnam soit encore contrôlé par un régime monopartiste socialiste, il a commencé à libéraliser son économie dans les années 1980 pour favoriser sa croissance et son développement. Il fait partie de l’Association des Nations de l’Asie du Sud Est (ANASE), une organisation politique et économique, et le Canada et le Vietnam entretiennent des relations bilatérales depuis les années 1970; leurs échanges commerciaux totalisent plus d’un milliard de dollars par année.

Par ailleurs, le Canada, en tant que membre du Groupe des Quatre (G-4), continue d’encourager le Vietnam à améliorer l’éducation, les droits de la personne ainsi que la liberté religieuse et politique.

Pour en apprendre plus : Vietnamiens