L’harmonie

Ryoan-ji Zen Garden, Kyoto, Japan, illustrates the harmony between earth, land and sky that is typical in Zen gardening. (Photograph by Q.T. Luong. Courtesy Terra Galleria Photography)

Le Japon, à cause de son territoire formé d'îles, a connu dans son histoire de longues périodes d'isolement. L'influence extérieure commence à se faire sentir avec l'arrivée des missionnaires qui s'y rendent au XIIe siècle pour y prêcher le bouddhisme zen et le taoïsme. Le bouddhisme apporte l'humilité spirituelle et le taoïsme fait interagir le yin (la passivité) et le yang (le mouvement), en tant que forces de la nature. Les Japonais ont inventé le mot wabi-sabi qui regroupe les concepts de simplicité, de beauté et d'harmonie à la fois dans la vie et en relation avec la nature. Cette notion a donné lieu à une forme artistique distinctive, qui réunit la peinture, l'écriture, l'architecture et le jardinage, ainsi que la musique.

La peinture repose essentiellement sur l'aquarelle. Cette technique est appréciée grâce au subtil mélange qu'elle permet entre couleurs et textures pour illustrer la nature; ces aquarelles peuvent, par exemple, représenter un moine contemplant une chute d'eau ou encore des oiseaux nichés dans des arbres exposés au vent. Le haïku, petit poème composé de trois vers, fait une place importante au mythe et au paradoxe dans le but de saisir l'instant où une personne communique avec la Nature. La calligraphie (ou sho) donne une « personnalité » aux mots.

L'architecture et le jardinage font appel à des matériaux naturels et l'accent est mis sur l'interaction entre l'intérieur et l'extérieur. Le jardinage zen crée des arrangements paysagers sans eau, où des rochers représentent des îles et le sable figure l'eau vive. Les « îles » sont symboles de longévité et de santé; elles sont reliées et traversées par des ponceaux et des passerelles menant à des « océans », qui représentent différentes conceptions de la vie.

Dans la musique traditionnelle, qui accompagne la danse ou la pantomime, les notes représentent les cinq éléments que sont le bois, le feu, la terre, le métal et l'eau, eux-mêmes mis en musique au moyen des huit instruments (ou types d'instruments) que sont les clochettes (le métal), des carillons en pierre (la pierre), l'ocarina (la terre), les percussions (le cuir), les cordes (la soie), les vents (le bois), l'harmonica (la gourde) et la flûte (le bambou).

La culture occidentale a depuis longtemps intégré ces formes artistiques à la vie quotidienne. Les jardins zen nous apaisent, la calligraphie orne notre papier à lettres le plus élégant et le haïku nous permet d'exprimer nos pensées les plus intimes.

Pour en apprendre plus :
Jardins japonais au Canada
Le Jardin et le Pavillon japonais