Chan Hon Goh

L’ancienne danseuse–étoile de la compagnie Ballet national du Canada, Chan Hon Goh nous présente dans ce vidéo promotionnel, une variété de danses tirées de son répertoire (avec la permission de Goh Ballet)

Ballerine classique reconnue mondialement, au maintien parfait, à la délicatesse et au charme naturel, Chan Hon Goh vient d'une famille chinoise profondément engagée dans la danse, particulièrement chez son père, Choo Chiat Goh. Ses deux parents étaient danseurs principaux au Ballet national de Chine. La famille s'installe au Canada en 1977 et fonde l'année suivante, à Vancouver, la Goh Ballet Academy, aujourd'hui très reconnue.

Initialement, ses parents étaient réticents à l’idée que leur fille puisse bien maîtriser l’exactitude des gestes que demande le ballet et lui font plutôt suivre des cours de piano. Ils lui font plutôt suivre des cours de piano. À neuf ans toutefois, Goh commence à étudier le ballet avec une tante et plus tard, avec ses parents au Goh Ballet Academy. Elle est la première Canadienne en 1988 à remporter une médaille d'argent à la prestigieuse compétition Genée International Ballet, en Angleterre. La même année, elle intègre le Ballet National du Canada , gravit les échelons et devient danseuse principale en 1994. À la suite de blessures provoquées par un accident de voiture en 2006, elle fait ses adieux à la scène en 2009 en interprétant pour la dernière fois le rôle principal de Giselle. Elle a cumulé au sein de la compagnie un répertoire diversifié et étendu, allant des ballets complets traditionnels à de courtes pièces contemporaines. Elle s'est fait cependant remarquer pour son raffinement classique et son don théâtral subtilement intégrés dans l'expressivité de sa prestation.

Pour en apprendre plus :
Chan Hon Goh dans L’Encyclopédie canadienne
Chan Hon Goh